Ressources Locales

L’empreinte écologique d’un bâtiment n’est pas seulement liée à sa consommation d’usage mais en premier lieu à la nature des matériaux employés pour sa construction.

Je préconise l’emploi d’éco-matériaux provenant principalement des Parcs naturels du Luberon et de Camargue :

  • Le cèdre et le cyprès du Luberon
  • La terre crue pour l’inertie des bâtiments
  • le chanvre, la paille, la balle de riz pour l’isolation
  • La chaux et l’ocre pour les enduits décoratifs

Ces matériaux naturels et renouvelables sont produits et transformés localement, uniquement distribués en circuit court « du producteurs aux consommateurs » et faiblement consommateurs en énergie grise. Performants et faciles à mettre en œuvre, ils sont compétitifs par rapport aux autres matériaux écologiques.

Approche